URA 1397

Liste chronologique des ministres chargés de l'Education nationale
et de leurs différentes appellations

 

 

Liste des ministres de l'Instruction publique depuis 1802 jusqu'à nos jours (2008)

 

FAYE (Hervé Auguste Etienne Léopold Alban)
Né le 1er octobre 1814 à Saint-Benoit-du-Sault (Indre)
Mort le 4 juillet 1902 à Paris
Fils de Charles Antoine Hervé, ingénieur des Ponts et Chaussées, et de Jeanne Françoise Euphrasie Dubrac.
Il épouse Christine Sophie Jungbluth.

Date de nomination
Ministre de l’Instruction publique, des Cultes et des Beaux-arts : 23 novembre 1877 – 13 décembre 1877

Entré à l’Ecole polytechnique, en 1832, il en sort volontairement sans avoir accompli les deux années réglementaires et se rend en Hollande où il travaille comme ingénieur dans de grandes entreprises industrielles. Sur les conseils d’Arago, il entre à l’Observatoire de Paris et découvre, le 22 novembre 1843, une nouvelle comète, ce qui lui vaut d’obtenir le prix Lalande décerné par l’Académie des sciences. Membre du bureau des Longitudes, il est chargé de 1848 à 1854, du cours de géodésie à l’Ecole polytechnique. Nommé, en 1854, recteur de l’académie de Nancy, il y occupe en même temps la chaire d’astronomie à la faculté des sciences. Inspecteur général de l’enseignement secondaire pour l’ordre des sciences en 1857 , membre du Conseil impérial de l’Instruction publique en 1864, il est appelé, en 1873, à remplacer Delaunay comme professeur d’astronomie et de géodésie à l’Ecole polytechnique. A la mort de Le Verrier en 1877, il devient inspecteur général de l’enseignement supérieur pour les sciences. Attiré un moment par la politique, il se présente, sans succès, aux élections de mai 1877 comme candidat conservateur. Le 23 novembre suivant Mac-Mahon le choisit comme ministre de l’Instruction publique, des Cultes et des Beaux-arts dans le cabinet extra-parlementaire de Rochebouët ; il conserve ce poste jusqu’au 13 décembre suivant. Grand-croix de la Légion d’honneur.

Sources consultées
Havelange (I.) ; Huguet (F.) ; Lebedeff (B.), sous la dir. de G. Caplat. – Les Inspecteurs généraux de l’Instruction publique. Dictionnaire biographique 1802-1914. – Paris : INRP / CNRS, 1986, 700 p. pp. 343-344. / Portrait du site internet : geomatics.ucalgary.ca. / Dictionnaires des parlementaires. / Yvert (B.), dir. – Dictionnaire des ministres de 1789 à 1989. – Paris : Perrin, 1990, 1028 p., p. 454. /